a8e75_IA_RH.JPG

L’intelligence artificielle: quels avantages pour les recruteurs et les candidats?

Quand recruter devient une tâche de plus en plus complexe pour les entreprises, l’Intelligence Artificielle (IA) vient à la rescousse, face au vivier immense de candidats diplômés à la recherche d’emplois. Cette technologie se rend utile pour trouver plus facilement et plus rapidement le candidat adéquat à un poste de travail. Elle offre différents avantages aux RH et aux candidats.

Quels avantages pour le recruteur ?
Le processus de recrutement peut être long avant que l’entreprise trouve chaussure à son pied en termes de candidat sur un poste donné. Le premier objectif de l’IA est de raccourcir cette procédure en automatisant certaines de ses étapes, telles que le sourcing ou la sélection de candidats.
Le sourcing pourra notamment se réaliser de manière autonome grâce à des algorithmes issus de la technologie du Machine Learning, qui apprendra quelles données (compétences, savoir-être) l’entreprise en question recherche chez ses candidats.
Certains recruteurs choisiront d’être assistés par une IA pour la présélection de candidats grâce à des systèmes de matching. Jobathome a développé des algorithmes d’IA pour aider les recruteurs à sélectionner automatiquement les meilleurs profils parmi des milliers de candidatures.
Côté entreprise et recruteur, l’intégration de l’IA facilite donc l’accès à de meilleurs profils, qui seront évalués rapidement et de manière non biaisée.
Parallèlement, en se concentrant sur des tâches courantes et administratives l’IA permet au personnel RH de se recentrer sur son cœur de métier, propres aux vrais échanges entre collègues. Les recruteurs pourront monter en compétences et en valeur en libérant leur quotidien de certaines tâches fastidieuses. Ainsi, selon une étude menée par Robert Walters, 40% des recruteurs et des candidats estiment que la technologie permet de gagner du temps et/ou de l’argent.

Et côté candidat ?
Côté candidat, le Big Data optimise les démarches de recherche d’emploi en présentant à ce dernier un éventail d’offres élargi. Il peut s’agir d’offres éloignées du métier mais qui requièrent des compétences transférables, ou d’offres qui appellent à des compétences nouvelles ou encore peu courantes.
Un processus de recrutement intégrant l’IA sera plus juste et transparent pour le candidat. En effet la technologie permettra d’affranchir les biais cognitifs, car contrairement à l’humain, elle n’est pas sujette aux aprioris provoqués par l’âge, le sexe ou l’apparence du candidat en entretien.

Le recrutement reste un métier de contact
L’IA constitue donc un réel avantage pour le processus de recrutement et pour chaque partie qui y est impliquée. Cependant, n’oublions pas qu’un choix de recrutement s’appuie, à la base, majoritairement sur une question de « feeling » entre le candidat et le recruteur. Et les meilleurs recrutements ne relèvent pas toujours des meilleurs diplômes… Attention donc à ne pas atteindre une uniformisation et une déshumanisation totales dans la fonction de recrutement.
La RH est donc un corps de métier supplémentaire où l’IA, entre arme secrète pour l’entreprise et opportunité nouvelle pour le candidat, ne cesse de faire ses preuves.

Lire aussi

Comment manager une équipe à distance?

Si vous gérez une équipe virtuelle, vous n’êtes pas le seul. Les entreprises ont de plus en plus tendance à :
1. faire appel à des consultants ou freelancers extérieurs à l’entreprise ;
2. gérer des projets...
Lire l'article
6f2e7_travail_à_distance.PNG
6f2e7_travail_à_distance.PNG